Propositions pour sortir du libéralisme

arton24-5c80e

Depuis plus de huit ans, la Fondation Copernic organise des groupes de travail, pour répondre à la révolution conservatrice libérale.

On trouvera ici, le bilan de cette contre-expertise d’assez longue durée. Ce bilan est délibérément orienté vers la formulation de propositions pour une politique qui rompe enfin avec le libéralisme, ou le social-libéralisme.?Pendant longtemps en effet, l’heure était au diagnostic, à la fabrication d’analyses communes sur la situation (voir Diagnostics pour sortir du libéralisme, Syllepse 2002).

Mais l’urgence impose désormais de porter au plus vite des causes communes, d’avancer des réponses. Car le libéralisme n’est pas une fatalité, malgré ce que tous les experts officiels (et les médias) s’emploient à nous faire croire. Mais le libéralisme de plus en plus constitue une violence, et dans tous les domaines de l’existence : pour ceux qui galèrent sur des contrats précaires, ceux qui subissent les réductions de postes et de budgets dans l’Éducation nationale, pour les chômeurs plus nombreux mais moins indemnisés, à La Poste, la SNCF, EDF, en cours de privatisation, pour ceux qui ne trouvent pas de logement social, ceux qui ne trouvent pas de crèches, pour les femmes sous-payées et surexploitées, pour tous les salariés dont le droit du travail est démantelé, etc.

Comme d’habitude à la Fondation Copernic, fidèlement à son dispositif qui est sa raison d’être, les contributions qui suivent ont des auteurs divers : économistes, inspecteurs du travail, professeurs du secondaire, élus, haut-fonctionnaires, sociologues, professeurs d’université en médecine ou en droit…

Les propositions qu’il s’agit ici de porter au débat public dessinent les axes d’une autre politique de formation, les contours d’une nouvelle Sécurité économique et sociale, des pistes pour rénover les services publics et pour lutter contre les discriminations de toutes espèces, et bien entendu quelques repères pour fabriquer une autre Europe… Avant des lendemains qui chantent, l’heure est au « présent qui planche ».

Les propositions présentées dans l’ouvrage sont directement issues des réflexions collectives élaborées à Copernic. Elles outilleront utilement en clés d’analyses et en ressources pour proposer, tous ceux qui n’entendent pas que le monde devienne, à jamais, marchandises. Elles prolongent la mobilisation contre le traité constitutionnel européen, pour le référendum.

On aura compris que la démarche suggère une autre façon d’envisager la politique.

Table des matières :

  • Vouloir ensemble ? Willy Pelletier
  • Pour une école émancipatrice, Karine Granier
  • Refonder la formation continue des salariés et des chômeurs, Didier Gelot
  • Contre le chômage : les sept travaux d’Hercule, Michel Husson
  • Droit du travail : pistes pour une alternative, Laurent Garrouste
  • Étendre et démocratiser les services publics, Yves Salesse
  • Homosexualité, mariage et filiation : en finir avec les discriminations, Caroline Mécary
  • Démocratiser la justice, Évelyne Sire-Martin
  • Contre la réforme Hôpital 2007 : propositions pour une alternative, André Grimaldi
  • Pour l’égalité entre hommes et femmes, Clémentine Autain

  • Parution : mai 2006
  • Pages : 128 pages
  • Format : 105 x 165
  • ISBN : 2-84950-090-9
  • Prix : 7 euros Acheter en ligne chez www.syllepse.net