Propositions pour des politiques alternatives

arton87-c3c26

La Fondation Copernic a été à l’initiative de l’Appel des 200 qui a fédéré les forces du non de gauche au traité constitutionnel euro-péen. Après le referendum du 29 mai 2005 elle a proposé à celles des forces qui le souhaitaient de travailler ensemble à l’élaboration de documents présentant ce que pourraient être, dans divers domaines, les politiques alternatives au neolibéralisme.

Ces documents sont donc issus d’un groupe de travail appuyé sur des groupes thématiques. Ces groupes réunissent des militants associatifs, des responsables syndicaux CGT, Solidaires, FSU, des responsables politiques PCF, LCR, Alternatives, Alternative citoyenne, Mars, des militants des Verts, des chercheurs et des hauts fonctionnaires. Les documents couvrent les sujets essentiels.

Pour commencer : quelle politique pour l’emploi. Les services publics ne sont pas abordés globalement, ce qui aurait conduit à des propositions très géné- rales. Ils sont traités un par un avec, prioritairement, les nouveaux services publics que nous estimons nécessaires ou ceux qui doivent faire l’objet d’une refonte complète : petite enfance, logement, eau, service public bancaire et financier. Le sujet difficile du service public de l’éducation est également le sujet d’un document.

Des propositions précises concernent également le droit du travail. Les éléments fondamentaux d’une réforme constitutionnelle pour une 6e République sont présentés.

Enfin, les ressources publiques pour mener à bien ces réformes sont précisées. Ce n’est pas un mince événement que les sensibilité présentées ci-dessus se mettent d’accord sur de tels documents. Ils viennent compléter les texte déjà publiés par la Fondation Copernic.

  • Parution : septembre 2006
  • Pages : 206 pages
  • Format : 105×165
  • ISBN : 978-2-84950-10-47
  • Disponible en ligne au prix de 7 euros chez Syllepse