L'ancien Premier ministre français Edouard Balladur et son épouse ont écrit à un juge pour justifier l'achat au comptant en 1996 d'une luxueuse maison en Normandie, transaction que le magistrat soupçonne d'être liée à une affaire de corruption. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Commission Balladur : une régression présidentialiste

Novembre 2007 – par Roger Martelli, président d’honneur de la Fondation Copernic, ici en PDF Le 29 octobre dernier, le Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République, présidé par Édouard Balladur, a remis au Président de la République son rapport sur « Une Ve République[…]