Contrat de travail et marché du travail (février 2008)

  • Louis Marie Barnier, sociologue, syndicaliste, membre de la Fondation copernic,

Le nouvel accord interprofessionnel du 11 janvier 208 ouvre à nouveau à la négociation contractuelle un champ, principalement réservé au domaine réglementaire et juridique : l’accord contractuel entre le salarié et l’employeur. L’accord précédent de 1990, accord interprofessionnel sur les CDD et l’intérim, avait déjà abordé cette question, il entérinait l’existence de ces formes de précarité, mais il se présentait comme une volonté de limiter les effets de la précarité, suite aux lois développant l’intérim après 1981. Plusieurs accords collectifs concernant la formation professionnelle avaient aussi validé la création de contrats aidés, rendant toujours plus précaire l’accès à l’emploi des jeunes. Mais ici, la création d’un CDD d’un nouveau type, révocable à tout moment au bout d’un an et sans justification avancée, montre l’intégration par les organisations confédérées de la nécessité de la précarité. L’accord porte bien son nom, « modernisation du marché du travail ».

Textes en référence :

* Texte de l’accord du 11 janvier 2008

* Aurianne Cothenet, Flexisécurité : sécurité des employeurs, flexibilité des salariés (cherchez l’erreur) texte en PDF.

* Thomas Coutrot, Un accord pour la précarisation, Politis n°983, 4 janvier 2008, texte en pdf.

* Analyse de Démocratie socialiste (texte en PDF)

* Analyse du Syndicat des Avocats de France (texte en PDF)

* Analyse de la CGT du 10 janvier 2008 (texte en pdf)

* Analyse du contenu de l’accord par la CGT, 15 janvier 2008 (texte en PDF).

* Tract des associations de chômeurs (texte en PDF) et Signez, et faites circuler, la pétition en ligne : www.pourdesdroitsnouveaux.org

* Florence Lefresnes, Les pièges de la Flexisécurité, lettre de l’Institut de Recherche de la FSU