Face aux crises, une autre Europe

arton239-0190f

À l’issue de la présidence française, l’Union européenne en est toujours au même point : en panne. Blocages, crises, rejets populaires… rien n’y fait : les États et les responsables politiques européens persistent dans leur combinaison d’ultralibéralisme et de technocratie.

Il n’est plus temps de tergiverser. Si la construction européenne peut se maintenir, ce sera au prix d’une rupture de fond, dans les méthodes comme dans les contenus. Les ressources existent pour le faire : les luttes sociales et l’intervention citoyenne tracent déjà d’autres voies. Encore faut-il que la volonté politique s’en empare pour les concrétiser et mettre en œuvre une autre Europe. Celle-ci est possible et nécessaire.

La critique de l’Union européenne telle qu’elle se fait doit s’accompagner de la promotion de cette autre Europe qui doit et peut advenir. Ce livre est une nouvelle contribution à cet effet. Si les éléments critiques n’y manquent pas, il s’attache surtout à amorcer un projet alternatif, en prenant appui sur les propositions qui ont été formulées dans les mobilisations sociales et politiques.

Ces propositions, réalistes, dessinent le profil d’un authentique projet, cohérent, ambitieux, aux antipodes des logiques de la puissance ou du profit.

  • Éditeur : Éditions Syllepse
  • Parution : avril 2008
  • Commander en ligne : Syllepse

Les auteurs :

Cette note à été rédigée par le groupe de travail Europe de la Fondation Copernic.

  • Marie-Paule Connan-Debunne, diplômée en Sciences du Travail, Université Libre de Bruxelles.
  • Laurent Garrouste, juriste du travail, co-auteur de Supprimer les licenciements (Syllepse, 2006).
  • Corinne Gobin, maître de recherche FNRS en science politique à l’Université libre de Bruxelles, co-auteur de Le conflit social éludé (Academia-Bruylant, 2008).
  • Elise Jaunet, intervenante spécialisée dans l’interculturel, militante à la Cimade.
  • Marc Mangenot, économiste, co-auteur de Les normes comptables internationales, instrument du capitalisme financier (La Découverte, 2005).
  • Roger Martelli, historien, ancien président de la Fondation Copernic.
  • Emmanuelle Reungoat, chercheuse en science politique à l’Université Paris 1.
  • Michel Rousseau, coordinateur des Marches européennes contre le chômage.
  • Yves Salesse, haut fonctionnaire, ancien président de la Fondation Copernic, auteur notamment d’un Manifeste pour une autre Europe (Félin, 2004) et de Réformes et révolution : propositions pour une gauche de gauche (Agone, 2001).
  • Louis Weber, revue Savoir/Agir.

    Avec l’aimable collaboration de Jean-Claude Deroubaix, sociologue et linguiste, fonctionnaire belge ainsi que celle de Monique Dental, animatrice du réseau féministe Ruptures.