Liberté d’expression et homophobie de parti (décembre 2008)

Selon la Cour de cassation, Christian Vanneste a le droit de déclarer dans la presse que l’homosexualité est « inférieure à l’hétérosexualité » car, « si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité » ; il a même le droit d’ajouter que les « comportements » homosexuels « sont inférieurs moralement ». Il dit toutefois davantage. « S’ils étaient représentants d’un syndicat,[…]