Enfin un vrai CIVG à Tenon ! (novembre 2013)

Depuis 2009, année de la fermeture du centre IVG de l’hôpital Tenon, un collectif large et unitaire composé d’habitants du 20e, de militants de partis politiques, de syndicats, d’associations, n’a cessé de se mobiliser pour défendre ce CIVG.

En 2011, la réouverture du CIVG a été obtenu. Depuis, le collectif a dû s’opposer aux intégristes catholiques qui sous prétexte de prières sont venus chaque mois aux portes de l’hôpital pour faire pression sur les femmes, les hospitaliers, la population du 20e, en espérant empêcher les avortements et faire passer leurs idées rétrogrades.

Mais, il a aussi continué à oeuvrer afin que le CIVG soit un centre dédié avec des locaux accessibles, du personnel formé et permettant le choix des méthodes aux femmes. Une forte mobilisation a eu lieu le 3 octobre pour réclamer les conditions nécessaires au bon fonctionnement. Enfin, ce 25 octobre le nouveau centre dédié a ouvert !
Des locaux réaménagés et refaits à neuf permettant d’accueillir les femmes dans un seul lieu avec du personnel formé, attentif et à l’écoute des femmes, et en augmentation.

En 4 ans, la lutte a payé ! Alors, continuons la mobilisation pour un CIVG de qualité. Nous resterons mobiliséEs pour les droits des femmes, pour un hôpital public au service de la population.

Un centre d’IVG dans chaque hôpital public !
Abrogation de la loi Bachelot !
Annulation de la T2A !
L’avortement un droit, un choix, notre liberté !
Non à l’ordre moral qui voudrait contrôler nos vies !

Le collectif Tenon : des habitants du XXème, et des militantes et militants de l’Association pour les Droits des Femmes du XXème, d’AC, d’APEIS, ATTAC XXème, Femmes libres, Femmes Solidaires, LDH XXe, Marche mondiale des femmes, MRAP, le Planning Familial , Alternative libertaire, EELV, FASE, GA, NPA, PCF, PG, les syndicats CGT et Sud-Santé Tenon.

Soutenu par la CNT-UR, la Fédération Anarchiste, Les Alternatifs, Les Effrontées, Rasl’Front- MLV, SCALP, Solidaires, l’ULCGT XXe, et Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.