Gilets jaunes, démocratie «par en bas», démocratie solidaire

Par Willy Pelletier, publié dans L’Humanité dimanche / S’effarouchent les belles-âmes que paient les puissants. Nous accablent les gants blancs que raille Balzac, qui n’ont jamais mis les mains dans un moteur. Nous, gilets jaunes, « mettons la démocratie en péril », nous, gilets jaunes, sommes « barbarie » osent-ils, avec aux pieds des chaussures qui valent deux smics.[…]

Les Gilets Jaunes, crise de gouvernabilité

Par Alain Coulombel, publié sur Mediapart / Le mouvement des Gilets Jaunes est plus que la manifestation d’une crise conjoncturelle. Par delà sa nature irruptive et transgressive, il marque une crise générale de la gouvernabilité. Comment nommer le mouvement des GJ ?  Révolte des « classes laborieuses » ? Insurrection ? Poujadisme ? Mouvement factieux ( dixit[…]

Gilets jaunes, création d’inédit

Par Pierre Khalfa, publié sur Mediapart / Le mouvement des gilets jaunes est totalement inédit. Imprévu et imprévisible, il pose une série de questions qui, pour n’être pas totalement nouvelles, n’en sont pas moins reconfigurées. Ce mouvement a posé des problèmes fondamentaux qui ne sont pas résolus. Le mouvement des gilets jaunes permet de confirmer[…]

Les gilets jaunes ou l’enjeu démocratique

Par Michèle Riot-Sarcey, historienne, publié dans AOC / Ronds points, parkings de supermarchés, voies routières, carrefours déshumanisés : les « gilets jaunes » investissent des lieux où, d’ordinaire, ne passent que des ombres et des anonymes. Alors, tout un monde se révèle, un monde d’oubliés qui s’auto-organisent pour leurs droits, refusant de déléguer leur pouvoir à des gouvernants[…]