La Grèce et les Diafoirus de l’Union européenne

Par Pierre Khlafa / Publié par Le Monde / Le remède apporté par l’Europe à la crise financière grecque va immanquablement aboutir à une « catastrophe économique et sociale ».         « Grèce : un accord historique pour tourner la page », titrait Le Monde du 23  juin. La lecture de l’article indique pourtant que, loin d’être tournée, cette[…]

Mondial : une joie obligée ?

Par Pierre Khalfa / Publié par Mediapart, 17 juillet / La victoire de l’équipe de France de foot a suscité une liesse populaire considérable.A gauche, de Jean-Luc Mélenchon à son critique le politiste Philippe Marlière, c’est l’unanimité qui prédomine avec un enthousiasme sans le moindre regard critique. Est-il possible dans ces conditions d’essayer de garder la[…]

Faire entendre l’histoire, hors de la tour d’ivoire

Par André Loez / S’il est bien un reproche que l’on ne peut plus adresser aux historien·ne·s, c’est celui de l’enfermement dans une tour d’ivoire académique. On pourrait le croire, à première vue, en voyant le succès médiatique insolent des bateleurs et charlatans de l’histoire, Bern, Ferrand ou Casali, ou encore la multiplication de chaînes Youtube[…]

Le syndicalisme d’accompagnement dans une impasse stratégique

Paru dans L’Humanité / Karl Ghazi, co-Président de la Fondation Copernic / 13 juin  / « Le syndicalisme est mortel mais pas le nôtre ! Pas le nôtre si nous restons nous-mêmes ! », a déclaré Laurent Berger(1), emporté par un élan lyrique assez inhabituel. S’il est fréquent de voir les commentateurs gloser sur « l’isolement de la[…]

Si, monsieur Macron, le «pognon» des minima sociaux sert à quelque chose

Par Didier GELOT, Ancien secrétaire général de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, membre de la Fondation Copernic / 19 juin 2018 / Et si la supposée inefficacité des aides sociales n’avait comme objectif que de réduire les budgets sociaux et renvoyer la responsabilité de la pauvreté sur les personnes elles-mêmes ?[…]

Europe, une crise sans fin

Tribune parue dans Libération, juin 2018, par Jean-Marie Harribey, Pierre Khalfa, Dominique Plihon, et Esther Jeffers / Alors que la situation politique italienne fait «trembler» les marchés, il y a urgence à bâtir une Europe fondée sur la justice sociale afin d’éviter l’implosion de la zone euro. «Les marchés tremblent» titrait en page intérieure le[…]

Retraite, le basculement ?

Article de Pierre Khalfa, Médiapart, le 5 juin / Depuis des décennies, les réformes, ou plutôt les contre-réformes, des retraites s’enchainent. Emmanuel Macron veut aller beaucoup loin. Il s’agit ni plus ni moins de mettre à bas le système actuel pour le remplacer par un système par points qui ne garantira aucunement un montant de[…]

Mineurs interpellés au lycée Arago : « Il serait temps que nous, leurs aînés, nous dressions face aux bourreaux »

Tribune parue dans Le Monde, 26 mai / Laurence de Cock, coordinatrice de la Fondation Copernic, chercheuse en sciences de l’éducation et professeure d’histoire-géographie au lycée Selon toute vraisemblance, les jeunes gens dérangent dans ce pays. Ils sont le poil à gratter de l’ordre dominant. C’est que la jeunesse est ingrate, elle n’attend pas que du[…]

Appel « Marée populaire » le 26 mai

Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité / Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le  Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du[…]

Histoire de cheminots

Depuis le début du mouvement contre la réforme de la SNCF, court une rumeur : lors de la nationalisation de l’entreprise, en 1937, les syndicats de cheminots avaient également protesté. Conclusion : jamais contents, ces cheminots ! Cette rumeur historique a notamment été propagée par l’éditorialiste matinal de France Inter, Thomas Legrand. Se replongeant dans[…]

Abolition(s) de l’esclavage et mythologie républicaine

Par Olivier Le Cour Grandmaison, Mai 2018 / « C’est là le grand reproche que j’adresse au pseudo-humanisme : d’avoir trop longtemps rapetissé les droits de l’homme, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste » (Aimé Césaire). « Depuis le temps que la France rayonne, je me[…]

Mai 68, cinquante ans déjà

Par Isaac Joshua, économiste, membre du Conseil scientifique d’Attac et de la Fondation Copernic / La littérature sur Mai-Juin 68 est considérable. Cet article n’a pas pour ambition de passer en revue les événements, d’en faire un compte-rendu et encore moins d’être exhaustif. Je voudrais plutôt, en un nombre réduit de pages, mettre en avant[…]

La question du pouvoir en Mai 1968

Par Samy Joshua / Il n’y a plus personne, il me semble, pour défendre que Mai 68 fut une situation révolutionnaire au sens plein. Autrement dit où la question d’un renversement de la bourgeoisie eût été à l’ordre du jour et, corrélativement, l’instauration du socialisme. Pour preuve entend-on souvent la victoire triomphale de la droite lors des[…]

Retour sur Mai 68

Par Pierre Khalfa / A la mémoire de Jacques Sauvageot prématurément décédé le 28 octobre 2017.  Il ne s’agit pas ici de revenir sur tous les aspects de mai 68. Pour essayer d’en faire le tour, d’en comprendre les racines et d’en voir toute la portée, il faudrait évoquer tout un pan de l’histoire de[…]

Macron : une collusion manifeste entre pouvoirs publics et grands intérêts privés

Par ATTAC, 7 mai 2018 / Plus qu’aucun autre auparavant, le gouvernement mis en place par Emmanuel Macron incarne la porosité entre les plus hautes sphères de l’Etat et les intérêts des grands groupes privés. A commencer par le cas d’Edouard Philippe, ancien d’Areva, ou celui de son directeur de cabinet, venu de l’industrie pétrolière[…]

La fonction publique : une idée d’avenir

Tribune collective, Libération, Mai 2018 / Alors que le statut des fonctionnaires est mis à mal par des réformes, présentées comme de simples modernisations, un débat doit s’engager entre agents, usagers, élus, citoyens pour une prise en charge collective et étendue de l’intérêt général. Privilégiés et trop nombreux, les fonctionnaires ? Dépassé, rigide, inapproprié leur statut ?[…]

Willy Pelletier – La bataille du rail est cruciale, car le libéralisme n’a pas encore gagné la bataille idéologique 

Sociologue et coordinateur de la Fondation Copernic, le chercheur Willy Pelletier, coauteur de l’État démantelé (la Découverte, 2010), observe un modus operandi et des justifications similaires dans l’ensemble des processus de privatisation. Entretien. Établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), société anonyme (SA)… le statut d’une entreprise publique est-il un enjeu déterminant pour garantir[…]

L’histoire peut-elle émanciper ?

Trois Tribunes, Guillaume Mazeau, Mathilde Larrere, Laurence De Cock, l’Humanité, Mai 2018 / « Émancipation », le mot sonne désormais comme un poncif. Utilisée jusque dans la communication présidentielle, l’émancipation ne se laisse pourtant pas enfermer dans des définitions confuses. Il n’y a émancipation qu’à partir du moment où les individus prennent conscience des formes de domination, et qu’ils cherchent[…]

Vive les fonctionnaires !

Par Willy Pelletier, sociologue, coordinateur général de la Fondation Copernic / Jamais les fonctionnaires, au service des citoyens, de façon égalitaire, gratuite, n’ont été si maltraités. Insultés, méprisés, enfermés dans des chaînes hiérarchiques toujours resserrées. Sous-payés. Menacés dans leur statut, lequel fut inventé pour garantir l’indépendance nécessaire de la fonction publique. Cette indépendance qui dérange[…]

La flexi-exploitation en Marche !

Par Patrick Le Moal, inspecteur du travail / Qu’on ne s’y trompe pas : la réforme du code du travail projetée est une attaque d’une ampleur encore inconnue en France. Il s’agit ni plus ni moins de détricoter le noyau dur des acquis sociaux déjà mis à mal par les multiples offensives des gouvernements successifs.[…]

À quand une véritable réforme pour rendre plus juste l’impôt sur le revenu qui ne lèse pas les femmes ?

Tribune parue dans Le Monde, de Christiane Marty (Fondation Copernic) et OlgaTrostiansky, présidente du Laboratoire de l’égalité, décembre 2016 /  Le prélèvement à la source entraîne une surimposition du conjoint au revenu le plus faible. La réforme qui entre en vigueur en 2018 est injuste si elle ne débouche pas sur une imposition séparée au sein des[…]