Mouvement social : on recommence quand ? (plus fort qu’en 95). Rendez-vous le mercredi 2 décembre à 18h30

La Fondation Copernic organise 7 webinaires en accès libre sur 1995. Le 1er webinaire commence le mercredi 2 décembre, à 18h30. 30 intervenant.es de la gauche politique et syndicale interviendront pendant ces webinaires : celles et ceux qui ont fait 1995; mais aussi celles et ceux qui sont engagé.es dans les luttes aujourd’hui, et que[…]

L’action de groupe, nouveau moyen de combattre les inégalités entre femmes et hommes au travail

Tribune parue dans Médiapart, 5 octobre 2020 / Alors que les femmes ont joué un rôle crucial dans la gestion de la crise du coronavirus, elles sont toujours payées 26 % de moins que les hommes. Pour lutter contre ces inégalités systémiques, militant·e·s, syndicalistes et intellectuel·le·s promeuvent l’action collective en justice, « levier pour gagner l’ouverture[…]

Débat / La Commune de Paris : regards d’aujourd’hui

La Fondation Copernic vous invite à participer à ce débat, qui aura lieu au Maltais rouge (Paris, 11ème). Pour celles et ceux qui le souhaitent, il sera possible de le suivre en direct, via internet. Le lien vous sera communiqué bientôt. Dans tous les cas, l’inscription est obligatoire. Elle se fait ici : inscription@gabrielperi.fr   Dans[…]

Surmortalité et répression en quartiers populaires : pourquoi ?

Par Christian de Montlibert / Traiter des quartiers populaires revient à traiter des transformations qu’a connues et subies la classe ouvrière. L’analyse historique s’impose. Très schématiquement sans doute on pourrait y voir les effets de deux conjonctures politiques : l’une dans laquelle une forte présence du parti communiste, après 1945, a permis de consolider et d’étendre[…]

Livre numérique gratuit / Covid-19 – Le néolibéralisme amplifie la crise

La Fondation Copernic publie un livre numérique et gratuit sur la crise sanitaire, sociale, écologique, économique que nous vivons. Cent pages expliquent en détail les mécanismes par lesquels le néolibéralisme et la mondialisation libérale ont causé et amplifié la crise. Car comprendre est indispensable pour que le jour d’après ne soit pas le jour d’avant,[…]

Que penser de la situation économique actuelle ?

Par Pierre Khalfa / La crise sanitaire a produit un choc sur l’économie mondiale. De nombreuses incertitudes demeurent tant sur la durée de cette crise qui peut passer par des rebonds successifs en l’absence de vaccin ou de médicament efficace que sur les leçons qu’en tireront les classes dirigeantes et leur division éventuelle. Enfin, il est[…]

Privés de jobs, cloîtrés, les étudiants les plus démunis sont tenaillés par la faim et l’angoisse

Publié dans Le Monde / Ils et elles sont des milliers actuellement confinés dans des conditions dramatiques, dénoncent dans une tribune au « Monde » plus d’un millier d’universitaires. La faim. Vous avez bien lu. C’est elle qui menace les étudiants restés confinés dans les logements de leur centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous)[…]

Le confinement ne tient pas lieu de congés payés

Publié dans Libération / Par Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, , membres des Économistes atterrés , Pierre Khalfa, Economiste, membre de la Fondation Copernic et Dominique Plihon, Economiste, membre d’Attac Travailler plus longtemps, comme le préconise le président du Medef, n’est pas la solution pour relancer l’économie. Il faut au contraire modifier en profondeur les structures productives[…]

[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

16 associations et syndicats lancent une pétition pour un Jour d’Après écologique, féministe et social !  Cette pétition appelle les citoyen·ne·s, qui partagent le constat dressé d’urgence sociale et écologique et en ont assez des discours creux, à se mobiliser pour que le « Jour d’Après » soit construit ensemble, en rupture avec les politiques menées jusque-là. Les[…]

Le monde d’après-demain

Par Michèle Riot-Sarcey, historienne et Jean-Louis Laville, économiste. Il est temps de rompre avec l’individualisme néolibéral et de réhabiliter la solidarité comme la fraternité. En cette période de confinement, résistons collectivement. Symptôme des dysfonctionnements de tous ordres, dus à l’exploitation excessive de la nature et des hommes, la pandémie actuelle est suffisamment grave pour nous[…]

La crise du coronavirus montre que le régime économique et social actuel est mortifère

Dans une tribune au « Monde », l’économiste Pierre Khalfa réagit à celle publiée par le Prix Nobel d’économie français Jean Tirole et estime que c’est « le mode de développement induit par le capitalisme productiviste » qui est aujourd’hui responsable de la crise économique planétaire. Il semble que la crise sanitaire actuelle soit propice à des prises de[…]

L’hôpital ne peut pas fonctionner comme une clinique privée qui choisit ses patients pour optimiser sa plomberie

Tribune parue dans Le Monde / A l’ère de la tarification à l’acte, l’épidémie de Covid-19 montre que l’« hôpital de flux », où aucun lit ne doit être libre, est une aberration, estiment les médecins André Grimaldi, Anne Gervais Hasenknopf et Olivier Milleron. Épidémie, Plan Blanc, mobilisation générale, l’événement infectieux actuel bouleverse tout, y compris[…]

Message des collectifs Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences

Communiqué du 19 mars / Les Collectifs Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences prennent acte des déclarations du ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin : « Quand la maison brûle, on ne compte pas les litres d’eau pour éteindre l’incendie. Je ne suis pas en position de comptable, mais de financeur de l’effort de guerre ». Depuis[…]

Appel pour un Comité de soutien aux mobilisations sociales

Publié simultanément dans Mediapart, L’Humanité, Politis, Reporterre / Appel signé par plus de 200 personnalités du monde artistique, sportif et intellectuel, des responsables d’Attac, de la Fondation Copernic et de nombreuses autres associations, des responsables politiques d’EELV, de Génération.s, de LFI, du NPA et du PCF. Représentant.es de luttes, responsables associatifs et politiques, personnalités du monde[…]

ATTAC-Copernic : un autre projet de retraites est possible

Le gouvernement a décidé de passer en force en présentant son projet de loi devant le Parlement. Ce projet, s’il était mis en œuvre, aboutirait à augmenter toujours plus le temps passé au travail et à baisser le niveau des pensions. Cette nouvelle « réforme » représente une rupture par rapport aux précédentes du fait[…]

Réforme des retraites / 4 décryptages

La Fondation Copernic relaie 4 études produites par des collectifs de l’Insee et de la Dares. Elles montrent combien la réforme Macron des retraites est inégalitaire et injuste.         Cliquez sur les liens pour accéder aux études. collectif_statistiques_du_travail_version_defDARES (1) Infos_Retraites_Hors_Serie revenumoyen Note_Retraites_Commob_Drees Note_Retraites_N2_Commob_Insee (2)

Retraites : des statisticiens se révoltent

Par le comité de mobilisation de la direction générale de l’Insee, soutenu par les sections CGT, FO, SUD / Nous sommes des statisticiennes et statisticiens de l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques. À ce titre, nous réaffirmons que le rôle de la statistique publique est d’éclairer le débat public et d’apporter[…]

Une retraite tardive, c’est un corps qui s’abîme

Paru dans Le Monde / Les médecins Françoise Sivignon et Alfred Spira regrettent que les données d’espérance de vie en bonne santé ne soient pas prises en compte dans le projet de réforme des retraites. Alors qu’il devrait être question de bien-être et de solidarité, la comptabilité est venue s’installer confortablement dans les propositions de[…]

Désintox / dans le futur, les femmes pourront partir à 64 ans sans décote. FAUX !

Par Christiane Marty / La communication du gouvernement accumule les mensonges, déformations et amalgame sur le projet de réforme des retraites. Nous entamons ici une rubrique pour les rectifier. Désintox  n°1 – 20 % des femmes  travaillent jusqu’à 67 ans pour ne pas subir la décote. Dans le futur, elles pourront partir à 64 ans[…]

La réforme des retraites pénalisera encore plus les femmes

Tribune Le Monde, 28 novembre / Un collectif de seize femmes – syndicalistes, féministes et économistes – dénonce l’aggravation des inégalités de pensions entre hommes et femmes qu’engendrerait un système de retraite par points. L’activité professionnelle croissante des femmes depuis les années 1960 a fortement contribué à leur autonomisation comme au financement des retraites. Mais[…]

Retraites des femmes : ni réforme par points, ni statu quo mais des progrès indispensables

Par Christiane Marty / Le projet de réforme des retraites entrainerait une régression sociale majeure, en dépit du discours lénifiant du gouvernement, notamment de Jean-Paul Delevoye, ministre délégué à la réforme. Après avoir rappelé la situation actuelle, ce texte montre comment les femmes particulièrement seraient touchées (A) et il formule des propositions (B) pour améliorer le[…]