Changer la mesure de la pauvreté : une fausse bonne idée

Par Didier Délot, publié dans Alternatives économiques, 23 octobre / L’Observatoire des inégalités vient de publier son premier rapport portant sur la pauvreté en France[1]. Ce document se fixe comme objectif, au delà d’une étude de ce phénomène et de son évolution, de remettre à l’ordre du jour les éléments du débat (déjà ancien) sur la mesure[…]

Manifestations : au-delà de la mauvaise réputation

Publié dans Libération, de Mathilde Larrère, maîtresse de conférence à Paris-Est-Marne-la-Vallée et Tangui Perron, chargé du patrimoine audiovisuel à Périphérie, 10 octobre / Les discours politique et médiatique commentant les mouvements sociaux surévaluent la violence des manifestants, en réalité bien moindre qu’au XXe siècle. C’est, au contraire, la répression qui s’est intensifiée, limitant les champs d’action[…]

Santé au travail : pas de prévention sans coercition

Premières réactions au Rapport Lecocq par Alain Carré (médecin du travail, syndicaliste CGT), Louis-Marie Barnier (sociologue du travail, syndicaliste CGT), Selma Reggui (sociologue, intervenante en santé au travail), membres du collectif «  Ne pas perdre sa vie à la gagner[1]  » / Le gouvernement annonce vouloir réformer le système de santé au travail. Il propose[…]

Retraite par points : plus équitable, vraiment ?

Par Christiane Marty, octobre 2018 / La réforme des retraites que Macron veut imposer, repose sur la mise en place de la retraite par points. Elle individualise de façon libérale. Elle va augmenter les inégalités. D’abord entre hommes et femmes. Elle va baisser les pensions de retraites. Elle détruit, également, la solidarité intergénérationnelle. Bref, le[…]

L’épouvantail de la dette

Par Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Pierre Khalfa, Dominique Plihon, Jacques Rigaudiat, économistes membres d’Attac et de la Fondation Copernic / Le président Macron poursuit son offensive contre les droits sociaux. Après le Code du travail et la formation professionnelle, c’est le tour de l’assurance chômage et bientôt des retraites de faire les frais de l’ajustement[…]

Flora Tristan, une ouvrière victime de féminicide

Publié dans Libération, de Laurence De Cock, Professeure en lycée à Paris, chargée d’enseignement à l’université Paris-Diderot et Mathilde Larrère, Maîtresse de conférences à Paris-Est-Marne-la-Vallée, 10 octobre / Celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire du mouvement ouvrier connaissent le nom de Flora Tristan pour ses enquêtes sociales, ses tournées dans la France ouvrière et[…]

Benalla résume Macron

Par Willy Pelletier, L’Humanité, 12 septembre 2018 / Macron est le nom d’une entreprise collective. Benalla l’exprime toute entière. Car les plus hautes fonctions d’Etat sont désormais colonisées par une « jeune garde » que rien n’arrête et qui casse. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Qu’a fait Benalla ? Ils sont, à l’Elysée, A. Kohler, qui gérait les finances[…]

La dégressivité de l’assurance-chômage : une réforme injuste et inefficace

Par Didier Gelot, économiste, L’Humanité, 12 septembre 2018 / La dégressivité de l’assurance-chômage : une réforme injuste et inefficace. Pourtant, les travaux disponibles, loin de confirmer que la baisse progressive du montant des allocations chômage incite à la reprise d’emploi, indiquent le contraire. Ainsi, une recherche réalisée en 2001 sur l’impact de l’allocation unique dégressive (1)[…]

Le syndicalisme d’accompagnement dans une impasse stratégique

Paru dans L’Humanité / Karl Ghazi, co-Président de la Fondation Copernic / 13 juin  / « Le syndicalisme est mortel mais pas le nôtre ! Pas le nôtre si nous restons nous-mêmes ! », a déclaré Laurent Berger(1), emporté par un élan lyrique assez inhabituel. S’il est fréquent de voir les commentateurs gloser sur « l’isolement de la[…]

Si, monsieur Macron, le «pognon» des minima sociaux sert à quelque chose

Par Didier GELOT, Ancien secrétaire général de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, membre de la Fondation Copernic / 19 juin 2018 / Et si la supposée inefficacité des aides sociales n’avait comme objectif que de réduire les budgets sociaux et renvoyer la responsabilité de la pauvreté sur les personnes elles-mêmes ?[…]

Europe, une crise sans fin

Tribune parue dans Libération, juin 2018, par Jean-Marie Harribey, Pierre Khalfa, Dominique Plihon, et Esther Jeffers / Alors que la situation politique italienne fait «trembler» les marchés, il y a urgence à bâtir une Europe fondée sur la justice sociale afin d’éviter l’implosion de la zone euro. «Les marchés tremblent» titrait en page intérieure le[…]

Retraite, le basculement ?

Article de Pierre Khalfa, Médiapart, le 5 juin / Depuis des décennies, les réformes, ou plutôt les contre-réformes, des retraites s’enchainent. Emmanuel Macron veut aller beaucoup loin. Il s’agit ni plus ni moins de mettre à bas le système actuel pour le remplacer par un système par points qui ne garantira aucunement un montant de[…]

Appel « Marée populaire » le 26 mai

Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité / Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le  Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du[…]

Histoire de cheminots

Depuis le début du mouvement contre la réforme de la SNCF, court une rumeur : lors de la nationalisation de l’entreprise, en 1937, les syndicats de cheminots avaient également protesté. Conclusion : jamais contents, ces cheminots ! Cette rumeur historique a notamment été propagée par l’éditorialiste matinal de France Inter, Thomas Legrand. Se replongeant dans[…]

Macron : une collusion manifeste entre pouvoirs publics et grands intérêts privés

Par ATTAC, 7 mai 2018 / Plus qu’aucun autre auparavant, le gouvernement mis en place par Emmanuel Macron incarne la porosité entre les plus hautes sphères de l’Etat et les intérêts des grands groupes privés. A commencer par le cas d’Edouard Philippe, ancien d’Areva, ou celui de son directeur de cabinet, venu de l’industrie pétrolière[…]

La fonction publique : une idée d’avenir

Tribune collective, Libération, Mai 2018 / Alors que le statut des fonctionnaires est mis à mal par des réformes, présentées comme de simples modernisations, un débat doit s’engager entre agents, usagers, élus, citoyens pour une prise en charge collective et étendue de l’intérêt général. Privilégiés et trop nombreux, les fonctionnaires ? Dépassé, rigide, inapproprié leur statut ?[…]

Willy Pelletier – La bataille du rail est cruciale, car le libéralisme n’a pas encore gagné la bataille idéologique 

Sociologue et coordinateur de la Fondation Copernic, le chercheur Willy Pelletier, coauteur de l’État démantelé (la Découverte, 2010), observe un modus operandi et des justifications similaires dans l’ensemble des processus de privatisation. Entretien. Établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), société anonyme (SA)… le statut d’une entreprise publique est-il un enjeu déterminant pour garantir[…]

Vive les fonctionnaires !

Par Willy Pelletier, sociologue, coordinateur général de la Fondation Copernic / Jamais les fonctionnaires, au service des citoyens, de façon égalitaire, gratuite, n’ont été si maltraités. Insultés, méprisés, enfermés dans des chaînes hiérarchiques toujours resserrées. Sous-payés. Menacés dans leur statut, lequel fut inventé pour garantir l’indépendance nécessaire de la fonction publique. Cette indépendance qui dérange[…]

La flexi-exploitation en Marche !

Par Patrick Le Moal, inspecteur du travail / Qu’on ne s’y trompe pas : la réforme du code du travail projetée est une attaque d’une ampleur encore inconnue en France. Il s’agit ni plus ni moins de détricoter le noyau dur des acquis sociaux déjà mis à mal par les multiples offensives des gouvernements successifs.[…]

À quand une véritable réforme pour rendre plus juste l’impôt sur le revenu qui ne lèse pas les femmes ?

Tribune parue dans Le Monde, de Christiane Marty (Fondation Copernic) et OlgaTrostiansky, présidente du Laboratoire de l’égalité, décembre 2016 /  Le prélèvement à la source entraîne une surimposition du conjoint au revenu le plus faible. La réforme qui entre en vigueur en 2018 est injuste si elle ne débouche pas sur une imposition séparée au sein des[…]