Blanquer ne censurera pas les sciences sociales

Les sciences sociales sont aujourd’hui menacées, dans leur fondement et leur avenir.  La réforme Blanquer des programmes de sciences économiques et sociales réduit la sociologie, la science politique, l’ethnologie, l’anthropologie, à quasi-rien, pour accroître la part de l’économie d’entreprise. Ce qui reste des sciences sociales est défait de toute perspective critique, alors que la critique[…]

L’université ne peut être réservée aux riches

Par Pierre Crétois, philosophe Bordeaux 3 / Lundi 19 novembre, le gouvernement a annoncé un plan « Bienvenue en France – choose me ». Au rebours des idéaux d’égalité des chances soi-disant portés par ce gouvernement, cela réservera les études internationales à la haute bourgeoisie mondiale, faisant de l’Université une chambre d’enregistrement des inégalités, une[…]

Réaction et marchandisation : les deux jambes de la politique éducative de Macron

Par Vincent Bollenot / Edouard Philippe l’a annoncé : dès la rentrée 2019, les étudiant-e-s étranger-e-s non communautaires verront leurs frais d’inscription dans les universités françaises multipliées par 16. Pour s’inscrire en licence, ils et elles devront maintenant débourser 2770 euros (170 actuellement) et 3770 pour une inscription en master (243 euros en 2018) (1).  […]

Gilets jaunes, drapeau rouge

Paru dans le journal L’Humanité, par Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic, 20 novembre 2018 / J’étais gilet jaune, Nationale 2. Des heures, un peu la nuit, faisait froid, tous ensemble, dans le mélange, le partage, des sandwichs saucissons, du couscous, des thés, Ricard, cubis de Rosé. Nassim a amené des loukoums. Avant,[…]

Les gilets jaunes et les « leçons de l’histoire »

Par Gérard Noiriel, historien / Dans une tribune publiée par le journal Le Monde (20/11/2018), le sociologue Pierre Merle écrit que « le mouvement des « gilets jaunes » rappelle les jacqueries de l’Ancien Régime et des périodes révolutionnaires ». Et il s’interroge: « Les leçons de l’histoire peuvent-elles encore être comprises ? » Je suis convaincu, moi aussi, qu’une mise en perspective historique[…]

Les gilets jaunes sont aussi le produit d’une succession d’échecs du mouvement social

Paru sur le site Le Monde, 20 novembre 2018  / Pour un collectif de membres d’Attac et de la fondation Copernic, le mouvement de revendications fera date en dépit de certains dérapages, car il peut permettre de dépasser une crise généralisée, qui touche également la gauche. La colère sociale a trouvé avec le mouvement des[…]

L’enseignement des sciences économiques et sociales soumis au « marché »

Publié dans le journal L’Humanité, par Christian de Montlibert, sociologue, 19 novembre 2018 / Il ne faudrait pas prendre le ministre de l’éducation pour un naïf. La réduction du périmètre des sciences sociales enseignées au lycée et le rabattement de l’économie sur « le marché » et « le calcul » n’ont pas été décidés sans de nombreuses[…]

Bolsonaro président : comment en est-on arrivé là ?

Par Janette Habel, spécialiste des relations internationales / 57 millions de brésiliens ont élu un apprenti dictateur, président de la première puissance régionale latino-américaine. Un juge, Sergio Moro, grand pourfendeur de la corruption,  célébré pour son « indépendance » et sa « probité » a accepté sans hésitation le poste de Ministre de la Justice et de la Sécurité[…]

Brésil : crise démocratique, dérive réactionnaire et menace fasciste

Par Franck Gaudichaud, politiste / « Je n’ai jamais été seul, j’ai toujours senti la présence de Dieu ». Voici les premiers mots prononcés par le nouveau président du Brésil à l’annonce de sa victoire électorale, le 28 octobre, après avoir prié devant les caméras aux côtés d’un pasteur évangéliste. Une ascension fascisante fulgurante Le[…]

Lutte contre la délinquance financière

Audition de Jacques Rigaudiat, économiste, par la Mission d’évaluation sur l’efficacité de la lutte contre la délinquance financière menée par l’Etat. L’évaluation portera sur l’efficacité de la lutte contre la délinquance financière menée par l’État, à partir d’une analyse de la diversité des acteurs, d’une mesure de l’efficacité des moyens déployés et d’une appréciation de[…]

Lycée Blanquer : le grand bond en arrière

Par Philippe Boursier, membre de la Fondation Copernic. Professionnel, technologique ou général : Blanquer veut un lycée à la main du (grand) patronat / Ce n’est pas une réforme qui frappe aujourd’hui les lycées mais un arsenal de mesures qui s’attaque conjointement à la masse salariale dans le secondaire, aux conditions de travail des personnels,[…]

Changer la mesure de la pauvreté : une fausse bonne idée

Par Didier Délot, publié dans Alternatives économiques, 23 octobre / L’Observatoire des inégalités vient de publier son premier rapport portant sur la pauvreté en France[1]. Ce document se fixe comme objectif, au delà d’une étude de ce phénomène et de son évolution, de remettre à l’ordre du jour les éléments du débat (déjà ancien) sur la mesure[…]

Manifestations : au-delà de la mauvaise réputation

Publié dans Libération, de Mathilde Larrère, maîtresse de conférence à Paris-Est-Marne-la-Vallée et Tangui Perron, chargé du patrimoine audiovisuel à Périphérie, 10 octobre / Les discours politique et médiatique commentant les mouvements sociaux surévaluent la violence des manifestants, en réalité bien moindre qu’au XXe siècle. C’est, au contraire, la répression qui s’est intensifiée, limitant les champs d’action[…]

Santé au travail : pas de prévention sans coercition

Premières réactions au Rapport Lecocq par Alain Carré (médecin du travail, syndicaliste CGT), Louis-Marie Barnier (sociologue du travail, syndicaliste CGT), Selma Reggui (sociologue, intervenante en santé au travail), membres du collectif «  Ne pas perdre sa vie à la gagner[1]  » / Le gouvernement annonce vouloir réformer le système de santé au travail. Il propose[…]

L’histoire de l’immigration disparaît des programmes de lycée ?

Par Laurence De Cock, 15 octobre. Le SNES vient de mettre en ligne l’intégralité des projets de programmes d’histoire du lycée. C’est une régression comme on en avait rarement connu. L’histoire de l’immigration disparaît des programmes scolaires / Le SNES vient de mettre en ligne l’intégralité des projets de programmes d’histoire du lycée destinés à[…]

Blanquer, une approche technocratique libérale

Le Monde, 12 octobre / Pour un collectif d’universitaires, d’enseignants et de spécialistes des sciences de l’éducation qui s’expriment dans une tribune au « Monde », le ministre de l’éducation veut calquer le fonctionnement de l’école sur celui d’une économie et d’un monde aujourd’hui en bout de course. A son arrivée rue de Grenelle, Jean-Michel Blanquer avait[…]

Retraite par points : plus équitable, vraiment ?

Par Christiane Marty, octobre 2018 / La réforme des retraites que Macron veut imposer, repose sur la mise en place de la retraite par points. Elle individualise de façon libérale. Elle va augmenter les inégalités. D’abord entre hommes et femmes. Elle va baisser les pensions de retraites. Elle détruit, également, la solidarité intergénérationnelle. Bref, le[…]

L’épouvantail de la dette

Par Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Pierre Khalfa, Dominique Plihon, Jacques Rigaudiat, économistes membres d’Attac et de la Fondation Copernic / Le président Macron poursuit son offensive contre les droits sociaux. Après le Code du travail et la formation professionnelle, c’est le tour de l’assurance chômage et bientôt des retraites de faire les frais de l’ajustement[…]

Flora Tristan, une ouvrière victime de féminicide

Publié dans Libération, de Laurence De Cock, Professeure en lycée à Paris, chargée d’enseignement à l’université Paris-Diderot et Mathilde Larrère, Maîtresse de conférences à Paris-Est-Marne-la-Vallée, 10 octobre / Celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire du mouvement ouvrier connaissent le nom de Flora Tristan pour ses enquêtes sociales, ses tournées dans la France ouvrière et[…]

Histoire au lycée : opacité, régression et ennui profond au programme

Publié dans Libération, de Laurence De Cock, 10 octobre / Le Conseil supérieur des programmes a élaboré sans concertation de nouveaux programmes à l’attention des professeurs et des lycéens. Ils s’appuient sur une vision rétrograde de l’histoire sans intégrer celle de l’immigration ni celle des femmes. Les nouveaux programmes d’histoire de lycée viennent d’être rendus[…]

Populisme de gauche : le pour et le contre

Publié dans Politis, Numéro en kiosque / La philosophe Chantal Mouffe et le syndicaliste Pierre Khalfa confrontent leurs visions du moment politique « antisystème » que nous vivons. Tous deux figures de la gauche radicale européenne, ils ont d’emblée accepté de participer à ce débat proposé par Politis sur le thème : « La notion de populisme peut-elle être[…]

Table ronde. Quel enseignement du fait colonial ?

L’Humanité, 21 septembre / L’école doit-elle adapter ses enseignements à la présence d’enfants issus de la colonisation ? Comment articuler universalisme républicain et pluralisme culturel ? Que faire des douloureux héritages mémoriels ? Laurence De Cock Historienne, professeure en lycée, chargée de cours à l’université Paris Diderot, auteure de Dans la classe de l’homme blanc (PUL) Stéphane Beaud[…]

Manifeste pour l’accueil des migrants

Politis, avec Mediapart et Regards, publient cet appel de 150 personnalités pour l’accueil des migrants. Partout en Europe, l’extrême droite progresse. La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité. La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble. L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage. Le[…]