Tag cloud
Veuillez activer Flash et Javascript pour afficher le nuage de tags
Thématiques

L’égalité, c’est la croissance

29 juin 2012

envoyer l'article par mail
Version imprimable de cet article

Tribune de Christiane Marty, Fondation Copernic, dans Libération du 28 juin 2012

Libération du 28.06.2012

Combattre les inégalités entre femmes et hommes permettra de stimuler la croissance et le bien-être. Non, ce ne sont pas les féministes qui le disent, mais… l’OCDE dans un rapport récent sur l’égalité entre les sexes comme nouvelle source de croissance « à long terme, solide et durable ». Constatant que les femmes représentent près de 60 % des diplômés mais que leur taux d’emploi reste inférieur de 13 points à celui des hommes (65 % contre 78 %), leur salaire inférieur de 16 %, et qu’elles occupent moins du tiers des postes de direction, l’OCDE parle de « gaspillage des années d’investissement dans l’éducation des filles » et souligne que les pays devraient « tirer meilleur parti de la contribution économique potentielle des femmes ». Beaucoup de pays font face au vieillissement de leur population, à une baisse des taux de fécondité et anticipent une pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs : d’où l’intérêt que représente le potentiel d’emploi des femmes. Avant l’OCDE, la Banque mondiale et la Commission européenne ont déjà mis en avant le bénéfice attendu de l’égalité femmes-hommes.

Dans ces approches, les femmes sont vues comme un investissement rentable, et les inégalités envers elles comme des obstacles à la « réalisation de leur pleine productivité ». Le raisonnement en termes de rentabilisation du « capital humain » caractérise l’idéologie de ces organismes. Si une démarche progressiste n’a nul besoin de prouver que l’égalité entre les sexes est économiquement rentable pour l’exiger, il peut être fructueux de ne pas négliger cet argument : l’idée que la croissance est essentielle pour sortir de la crise fait l’objet d’un certain consensus. Même sans y adhérer, si cet argument peut convaincre nos gouvernants d’agir dans ce domaine - ce que l’argument de l’équité n’a pas réussi à faire jusqu’à présent ! -, on aurait tort de le mépriser. Il serait urgent d’agir pour lever les obstacles à l’accès des femmes à un emploi à temps complet (reconnu par la Commission européenne comme le meilleur rempart contre la pauvreté). Cela suppose de développer crèches et services auprès des personnes dépendantes. Un projet à même d’initier un cercle vertueux autour d’une relance de l’activité économique tournée vers la satisfaction des besoins sociaux, la création de nombreux emplois (non délocalisables), de nouveaux revenus pour les titulaires de ces emplois, l’augmentation des recettes fiscales et la réduction des inégalités de genre. Comme la santé, ces services ont vocation à être assurés par des services publics, qui garantiront une égalité de traitement et un coût abordable, fixé en fonction des revenus. Cela signifie mettre un terme à la marchandisation en cours de ces prestations.

Un grand programme d’investissements en faveur de la petite enfance et de la dépendance engendrerait des effets positifs sur l’activité économique. Il pourrait être lancé au niveau européen. A l’heure où les gouvernants de la zone euro sont à la recherche de croissance, celle qui résulterait de ces activités serait une « bonne croissance » qui répond aux besoins sociaux, ne pèse pas ou pas sur l’environnement et construit l’égalité.

Christiane Marty, co-auteure de la Note Copernic Changer vraiment ! Quelles politiques économiques de gauche ?, Syllepse, 2012, 128 pages, 7 euros.

envoyer l'article par mail
Version imprimable de cet article

Des juges transparents ? Une fable pour enfants

10 juillet 2014

Par Fondation Copernic,

La France apprend aujourd’hui que certains juges auraient des opinions politiques. Et que certains seraient syndiqués. Cette information résulte de la mise en examen, pour la deuxième fois sous la (...)


Du bon usage des sanctions contre BNP Paribas

3 juillet 2014

Par Fondation Copernic,

Une banque sévèrement punie pour avoir violé une législation, voilà, à première vue, une bonne nouvelle, d’autant plus qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle banque. BNP Paribas est une des principales (...)


Une grève légitime

18 juin 2014

Par Fondation Copernic,

Depuis le 10 juin, les cheminots sont en grève reconductible. Comme d’habitude, et quel que soit le gouvernement, cette grève est présentée par les pouvoirs publics comme une grève inutile, voire (...)


Dette publique : illégitime à 59%

12 juin 2014

Par Fondation Copernic,

La dette publique plombe l’activité et l’emploi : une austérité budgétaire forcenée entretient une conjoncture récessive et interdit tout espoir de sortir (un peu) d’un chômage de masse qui corrode toute (...)


Retournement ou méthode Coué ?

9 mai 2014

Par Fondation Copernic,

« Le redressement n’est pas terminé, mais le retournement arrive » a déclaré François Hollande. Ces propos font écho à ceux du commissaire européen Slim Kallas qui affirme : « Des fondations solides sont (...)


Inscription Newsletter